Mauro Bianchi

(re-Fondateur & PDG)

Mauro Bianchi est un ancien pilote automobile italien naturalisé Français, ayant accompli sa carrière sportive sous licence Belge (la famille Bianchi quitta Milan en 1950 car le père de Mauro travaillait comme mécanicien pour le pilote belge Johnny Claes).

Mauro aborda la compétition pour le compte de l’Écurie Nationale Belge : Formule 2 en 1960 sur une Cooper-Climax, puis une épreuve de Formule 1 hors championnat du monde l’année suivante (le Grand Prix de Modène) sur Emeryson-Maserati.
Puis Mauro devint pilote officiel Abarth en 1962 et 1963. Il put dès lors étoffer son palmarès dans les épreuves d’endurance.Il rejoignit ensuite la jeune équipe Alpine-Renault dans plusieurs catégories (Formule 3, Formule 2 et endurance).
L’accident mortel de son grand frère Lucien, également pilote, au Mans en 1969, marqua la fin de sa carrière sportive.

Il fut par la suite le créateur de la suspension contractive, objet de plusieurs brevets lui appartenant toujours. Cette suspension originale a d’abord été montée sur la McLaren GT1 du team Raffanelli lors de la saison 1997. Le triple Champion du Monde de F1 Nelson PIQUET, qui pilotait cette voiture lors du championnat remporta les trois dernières courses. Il ne tarissait pas d’éloge au sujet de cette révolution de châssis. Aussi, McLaren installe la suspension contractive sur sa Formule 1, la MP4-13, pour la saison 1998…Et remporte le titre de Champion du Monde, de même qu’en 1999.

La presse du monde entier observe et salue la part prépondérante de la suspension contractive dans les deux titres de McLaren.Si bien qu’à peine nommé Directeur de la Scuderia Ferrari, Jean Todt missionne Mauro Bianchi pour la conception d’une suspension contractive adaptable à la F1 italienne.Avec succès, puisque la Scuderia remporte 5 titres dans la foulée de Champion du Monde des constructeurs consécutifs.

La suspension contractive a ainsi révolutionné la F1, remportant 7 titres de Champion du Monde consécutifs.

Delage a recruté Mauro Bianchi en 2019 pour concevoir la première suspension contractive au monde pour une voiture homologuée sur route : la D12.